Que savoir sur les surplus militaire ?

Le personnel de sécurité se doit d’être bien équipé afin de pouvoir bien exercer leurs tâches. Bien être équipé passe par le fait de porter des vêtements en particulier des surplus de qualité. Mais qu’est-ce qu’un surplus militaire ? Comment ce concept a-t-il été créé ? Dans la suite de cette rédaction, vous aurez plus d’éclaircissement par rapport à ces interrogations. 

Définition et fonction des surplus militaires

De manière générale, les surplus militaires sont des boutiques de ventes d’équipement militaire. Ces équipements sont en général divisés en deux groupes. Il y a les surplus militaire matériels et ceux non matériels.  Les matériels sont souvent des couteaux de survie, du matériel de bivouac et de camouflage. Quant aux non-matériels, ce sont souvent des pantalons et des chaussures. Elles permettent d’assurer aux agents de sécurité d’avoir des équipements de première nécessité rapidement. 

Dans la majeure partie des cas, ces boutiques sont ouvertes avec l’accord de l’état. Elles permettent de revendre les équipements que l’armée n’utilise plus. Dans ces magasins, il est aussi possible de retrouver des produits de collection, et même des antiquités. Parfois, il est aussi constaté que ces boutiques de surplus font des répliques de certains équipements. Ceci permet d’augmenter leurs bénéfices. 

Quelle est l’origine des surplus militaire

Le concept de surplus militaire n’existait pas avant 1865. C’est donc un concept relativement nouveau. Elle a été introduite tout juste après la guerre de Sécession. Mais il est vraiment devenu célèbre après la Première Guerre mondiale. Elle avait fait son apparition pour pouvoir répondre à un problème bien défini. Cependant, il va falloir attendre jusqu’en 1945 pour voir ce concept être adopté totalement par les Français. En effet, plusieurs boutiques de surplus militaire ont vu le jour suite à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Ça a permis au militaire américain d’avoir un peu plus d’argent pour rentrer en Amérique.